Thomas Lefort 2020

    Né le 4 Mai 1994 à Marseille, il débute le violon dès l'âge de quatre ans et fait ses débuts sur scène en soliste très tôt. À douze ans, il remporte son premier concours international en Italie. Il obtient plusieurs prix, Lauréat du Concours International Ginette Neveu, du Concours International Rodolfo Lipizer, Premier Grand Prix au Concours Un Violon sur le Sable, Premier Prix Jeune Talent d’Île-de-France, Prix du Public lors du Festival Musical d’Automne des Jeunes Interprètes, Grand Prix Isaac Stern International Competition à Shanghai, Fondation Banque Populaire et Prix de la Fondation de France. 


Ses premières leçons de violon lui sont prodiguées par Frédéric Ladame dans le sud de la France. Il présentera son élève par la suite à Suzanne Gessner et Patrice Fontanarosa à Paris. À 13 ans, il est repéré par le grand violoniste Ivry Gitlis qui décèle très vite chez lui un grand potentiel musical et un talent rare doué d'une grande sensibilité. De cette rencontre naîtra entre eux une grande complicité. À l’âge de quinze ans, il est présenté par lui à la grande pianiste Martha Argerich qui l’invitera plusieurs fois au Festival de Lugano. Il entre au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris dans la classe de Roland Daugareil où il ressort diplômé avec les plus hautes distinctions en obtenant un premier prix de violon. Durant un an, il part pour l'Italie et se perfectionne auprès du violoniste italien Salvatore Acccardo, intègre la prestigieuse académie Chigiana à Sienne dans sa classe et étudie à Crémone, la cité du violon. Il y découvre les secrets de l'école italienne du violon et l'héritage laissé par le célèbre violoniste Niccolo Paganini. Par la suite, il se perfectionne en tant que soliste auprès du violoniste Renaud Capuçon à Lausanne. Il a suivi aussi l'enseignement de grands professeurs dans le domaine de la musique de chambre notamment au sein de l’Académie Seiji Ozawa.


 

Il s’est notamment produit en soliste au Théâtre du Châtelet, au Palazetto Bru-Zane à Venise, à la Fondation Singer-Polignac, aux Folles Journées de Nantes et d’Ekaterinbourg, la Roque d’Anthéron, au Festival Chopin à Nohant, à la Salle Gaveau & Salle Cortot, au Victoria Hall de Genève, aux Sommets Musicaux de Gstaad, au Martha Argerich Festival à Hambourg, à la Philharmonie de Paris, au festival Un Violon sur le Sable où il joue devant un parterre de plusieurs dizaines de milliers de personnes et a déjà partagé la scène avec de nombreux artistes dont Martha Argerich, Pierre-Yves Hodique, Lucienne Renaudin-Vary, Yves Henry, Itamar Golan, Vanessa Benelli-Mosell, Astrig Siranossian, Sélim Mazari, Andreï Korobeinikov, Tanguy De Williencourt, Tedi Papavrami, Akiko Suwanai, Gilles Apap, Renaud Capuçon (…).


Son premier album réalisé en duo avec le pianiste Pierre-Yves Hodique intitulé « Folk » est sorti en 2019 sous le label Mirare. 


Thomas Lefort est aussi le créateur et le Directeur artistique du Festival « Les Étoiles du Classique » à Saint Germain en Laye, un nouveau grand rendez-vous autour de la musique classique qu’il a lancé aux côtés de la marraine du projet, Martha Argerich, en Juillet 2022 et réunissant plus de 200 jeunes artistes autours de 14 concerts sur 3 jours.


Il joue une réplique d’un violon d’Antonio Stradivari « Le Tivadar Nachéz » datant de 1709 et réalisée par Stephan Von Baehr.

© Thomas Lefort. Tous droits réservés.